Dynamic Adaptive Streaming over HTTP (DASH)

Christian Kaiser, vice-président de l’ingénierie de Netflix (le vidéo-futur en ligne aux USA) a posté un billet intéressant sur son travail autour du HTML5 avec des contraintes de production.

Christian récapitule les contraintes auxquels il doit répondre.

Comme pas mal de diffuseurs, les contrats qui le lie aux ayant droits exige des protections de contenus (verrous type DRM). Pour que la chaine de fabrication soit facile, il est aussi important de s’appuyer sur des codec standards pour finir jusqu’à à la livraison des données chez l’utilisateur en HTTP. Une QoS de la bande passante chez l’utilisateur est un must-have sachant la grande variétés de réseau et d’écrans que nous avons aujourd’hui (du téléphone jusqu’à la TV HD en passant par les tablettes et les ordinateurs).

Apple remplit déjà un partie de ce cahier des charge mais certains points sont incomplets. Un comité au sein du groupe MPEG s’est donc créer autour du DASH pour adresser les points les plus sensibles comme la protection des contenus. Cette question est aujourd’hui résolu par des acteurs privés comme Microsoft et Adobe.

Les résultats du groupe de travail seront publié en 2011. Curieux de savoir ce que ça va donner mais heureux de savoir que la base HTML5 est suffisant générique pour susciter l’intérêt des influenceurs comme Apple et maintenant Netflix.

Tags : , ,

Laisser un commentaire