Bilan du premier évènement streaming de l’année

obama-streams-recordQuelques heures après le premier évènement majeur de l’année en live streaming, voici quelques éléments clé du marché hexagonal ainsi qu’un aperçu de se qui s’est fait dans le reste du monde.

  • Le format Windows Media est étonnament le seul format retenu. Aucun des sites n’utilisant la technologie Flash Streaming d’Adobe
  • Les débits vont de 250 Kbits/s (sur TF1.fr qui a relevé le débit 400 Kbits/s durant la diffusion) à 850 Kbits/s (pour Canal+)
  • Pas de Silverlight, toutes les grandes chaînes avait choisies d’embarquer le plugin Windows Media Player dans leur page web


Ailleurs, la diffusion du live sur le site officiel américain a montré un flux de bonne qualité : je n’ai pas mesuré, j’estime le débit du flux à 500 Kbits/s. J’ai par ailleur noté la présence d’un lien vers une version simplifié du player pour Linux qui fonctionnait d’ailleurs très bien avec Windows.

Coté expérimentation HD web, malgré l’annonce de l’Eurovision quelques jours auparavant, les chaînes ont été timides. Seule Sky News en Angleterre semble avoir expérimenté un flux grimpant jusqu’à 2,4 Mbits/s. En arrière plan, c’est la technologie MoveNetwork qui avait été choisie. Pour accéder au flux, il suffisait de remplir les conditions pour installer le plugin compatible PC/Windows et Mac OS X.

Player Skynews HD pour la diffusion de l'investiture de Barrack Obama

Player Skynews HD pour la diffusion de l'investiture de Barrack Obama

Enfin pour ce qui est de la bande passante générale, quelques informations circulent. Akamai affichait sur son site un pic à 6 millions d’internautes simultanés regardant les flux live. Le site Xconomy.com en dis un peu plus long sur cet évènement qui est probablement celui qui a généré le plus de trafic sur Internet depuis sa création.

Update : Une analyse du trafic video live aux Etats-Unis (merci Manu pour le lien)

Tags : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire